Pourquoi le bambou est-il bon pour le cheval ?

Le bambou est une plante reconnue pour ses vertus antioxydantes et reminéralisantes. Extrêmement riche en silice, cette graminée renforce le cartilage et les os du cheval. Elle est également excellente pour durcir les tendons de l’animal. Voyons-en plus sur les avantages que cette plante apporte sur le bien-être d’un cheval. 

Le bambou : la plante du cheval par excellence

Nous avons toujours cru que le bambou était réservé aux seuls pandas d’Asie. Ce sont des plantes monocotylédones appartenant à la catégorie des « Bambusoideae ». Elles se distinguent des autres plantes grâce à leur tige ligneuse et à leur port arborescent. La hauteur du bambusa peut atteindre 8 mètres. Comme ce végétal est riche en thiamine, silice, phosphore et fer, il est bénéfique pour le cheval.

Lire également : Site de rencontre libertin : avantages et inconvénients

Le bambou est une excellente source de silicium et ce dernier joue un rôle prépondérant dans l’organisme des équidés. Il assure le bon fonctionnement des tendons en plus de renforcer la masse osseuse du cheval. La silice est un composant d’une grande importance pour les tissus conjonctifs. Les tendons, le cartilage et les os se composent tous de silice. Il s’agit d’un oligo-élément indispensable à la fabrication du collagène et à la synthèse du calcium.

En outre, les chevaux qui souffrent de fragilité osseuse et de raideur articulaire peuvent se nourrir de bambou pour retrouver leur santé. Cependant, seul un vétérinaire peut parler de la quantité à administrer à l’animal.Sinon, cliquez sur le site pour en savoir plus sur les bienfaits de ce végétal chez cet équidé.

A voir aussi : Urgence dentaire à bordeaux : conseils pratiques à retenir

Les apports du bambou pour le cheval

Le bambou est préconisé aux chevaux qui ont une activité physique usant fortement des articulations. On le recommande aussi aux équidés qui suivent un parcours sportif assez intense. En donnant du bambou à un cheval, on l’aide à prévenir différentes maladies dont l’arthrose. Notons que les chevaux âgés souffrent souvent de ce mal. Heureusement, en les nourrissant au bambou, on réduit ce risque.

On peut encore utiliser le bambou pour accompagner les chevaux qui suivent une cure contre la toux. Il faut quand même préciser que cette plante ne guérit pas, mais qu’elle envoie un message à l’organisme de l’équidé. Ce dernier adoptera la bonne réaction le cas échéant. Par contre, si aucune réaction ne se manifeste, cela signifie que le message est bloqué par d’autres facteurs ou qu’il n’est pas approprié. Dans ce cas, il faut trouver la source du blocage. Toujours est-il que le vétérinaire est le professionnel qui peut vous aider.

Opter pour un supplément au bambou labellisé FCA

On peut trouver différentes sortes de suppléments au bambou sur le marché, mais pour le cheval, il vaut mieux opter pour un produit qui soit labellisé FCA. La FCA ou Feed Chain Alliance est une certification internationale qui a été mise ne place à Bruxelles par Ovacom en 2011. Ce type de certification est un gage de qualité pour les chevaux.

 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés